Andrea Corazziari mène une activité artistique multiple, notamment en solo et avec ses partenaires d’élection, le baryton Bruno Taddia et le pianiste Antoine Didry-Demarle. Ses projets se développent sur plusieurs années, et ils comportent souvent des ouvertures pédagogiques.

Parmi ses prochains rendez-vous, il se produira avec le duo TaddiaCorazziari en Italie autour de Donizetti et Mahler, avec le Duo Métamorphoses autour de Mahler, et d’un projet à deux pianos comprenant des chefs d’œuvre du répertoire récent pour deux pianos (Reich, Ligeti) et des créations (Mauro Lanza, Gérard Zinnstag). Il continue en parallèle un grand projet autour du Catalogue d’oiseaux de Messiaen, et de la musique « ornithologique » au piano, et il développe un voyage autour de l’Art de la Fugue de Johann Sebastian Bach.

Andrea Corazziari a accompli ses études de piano au Conservatoire de Rome et il s’est perfectionné auprès de l’Académie internationale « Incontri col Maestro » à Imola avec Giovanni Valentini, Boris Petrushansky et Antonio Ballista.

Il s’est distingué dans plusieurs concours nationaux et internationaux pour piano. Interprète passionné du répertoire contemporain pour piano seul, il a remporté les prix “SACEM”, “Nadia Boulanger” et « André Chevillon-Yvonne Bonnaud » au concours international d’Orléans en 2000, ainsi que le premier prix au concours « Valentino Bucchi » de Rome. Collaborateur de l’orchestre symphonique de Milan de 2000 à 2004, il a joué plusieurs fois sous la baguette de Riccardo Chailly.

Il collabore régulièrement avec nombreux compositeurs tels Mauro Lanza, Stefano Gervasoni, Lorenzo Pagliei, Frédéric Verrières, Fausto Razzi, Saed Haddad. Il a joué pour les festivals « La Roque d’Anthéron», « Romaeuropa », « Settembre musica », « Les Musiques », à Paris Salle Cortot, à la Konzerthaus de Berlin, à Maastricht, Lausanne, à l’Auditorium de Milan, au « Victoria Hall » de Genève. Ses concerts ont été diffusés par les radios et télévisions italiennes, françaises, suisses et hollandaises. Il collabore depuis 2011 avec le pèlerinage « La via Lattea » et son fondateur Mario Pagliarani.

Son activité de chambriste est aussi remarquable. Diplômé auprès du conservatoire de Rome en musique de chambre, il a étudié avec le Trio de Trieste à Duino et à Sienne et à l’académie d’Imola. Il a joué au sein de plusieurs formations instrumentales, notamment avec les solistes de l’orchestre symphonique de Milan.

Depuis 2007, il mène un projet de découverte de la musique vocale de chambre avec le baryton Bruno Taddia ; les cycles schubertiens Winterreise, Schwanengesang et Die Schöne Müllerin ont été donnés dans plusieurs récitals en Italie et en France, notamment à la Villa Médicis à Rome et au musée d’Orsay Paris. Le duo a été en résidence à l’Abbaye Royale de Fontevraud en 2010.

Il a fondé le Duo Métamorphoses avec le pianiste Antoine Didry-Demarle.

Le duo s’est produit au Victoria Hall de Génève, à Paris, à Modena, Imola, Lugano…

Passionné de pédagogie, Andrea Corazziari a enseigné le piano et la musique de chambre au conservatoire du 9ème arrondissement de Paris de 2006 à 2018, et il est actuellement professeur de piano au conservatoire « Olivier Messiaen » en Avignon.

 

Dossier de Presse 2019